Maintenir une bonne qualité d’air, une question de santé

L’humain passe en moyenne plus de 20 heures par jour à l’intérieur, entre quatre murs. Si l’air extérieur n’est pas toujours pure à 100%, c’est souvent pire pour l’air intérieur, contrairement aux croyances populaires. En tant que mère de famille, il est tout à fait normal de se préoccuper à la fois de la santé mais aussi du confort de notre famille. Plusieurs facteurs influent sur la qualité de l’air que nous respirons dans notre logis, notamment l’aération, les polluants à l’intérieur, la localisation, etc. Voici donc quelques conseils pour conserver une qualité d’air adéquate tout au long de l’année :

Aération 101

Bien que l’été, une majorité de québécois laissent les fenêtres ouvertes en quasi permanence, ce n’est pas le cas de tous, particulièrement ceux possédant un climatiseur central. Il est pourtant recommandé d’ouvrir les fenêtres environ 10 minutes tous les jours pour bien se débarrasser des polluants et de l’humidité. Même en hiver, quand les températures sont clémentes, vous devriez aérer quelques minutes par jour. L’utilisation d’un échangeur d’air ne peut pas nuire, puisque ce dernier uniformisera la qualité de l’air et permettra à l’air frais de rejoindre tous les coins de votre domicile.

Ventilation 101

Contrairement à l’aération, qui renouvelle l’air de façon rapide et temporaire, la ventilation permet un renouvellement faible mais en continu. Les maisons sont tous dotés de système de ventilation soit naturel, soit contrôlé pour les maisons plus récentes. Il est important de veiller à ce que les entrées d’air soient nettoyer au minimum une fois par année. Notez que si vous avez des doutes sur la qualité de votre système de ventilation, il est primordial de consulter un spécialiste dans le domaine.

Bonnes habitudes 101

Évidemment, la méthode la plus simple pour obtenir une qualité d’air adéquate, c’est d’adopter de bonnes habitudes de vie. Par exemple, ce n’est pas tout le monde qui sait que l’utilisation en abondance de produits parfumés peut être nuisible pour la santé. Allumer trop souvent des bougies peut résulter en un surplus de monoxyde de carbone. Vous devriez utiliser ces produits de façon modérée. Le principal polluant de l’air intérieur, la fumée du tabac, peut avoir un impact grave sur la santé des occupants. Il est donc fortement recommandé de fumer à l’extérieur, ou encore mieux, de s’abstenir complètement! Certains produits nettoyants peuvent contenir des substances chimiques pouvant provoquer allergies et intoxications. Après des travaux de vernissage ou de peinture, il est essentiel d’ouvrir les fenêtres, et idéalement, de quitter le domicile pour quelques heures.