Investir dans le sommeil de vos enfants

Habituellement, on ne coupe pas dans les dépenses quand il s’agit de nos enfants. Il n’y a rien de trop beau pour nos petits. Nouveau iPod, nouveau jeu vidéo, nouveaux vêtements, etc…  Il est légitime de se demander s’il n’y aurait pas des façons plus optimales d’investir cet argent. Des manières plus saines et plus santé.

Le sommeil est étroitement lié au bon fonctionnement d’un enfant. Un manque de sommeil de qualité peut provoquer une dégradation des résultats scolaires et du comportement. Il serait donc logique de penser qu’un budget considérable est alloué dans les ménages canadiens et québécois pour le bon sommeil des enfants. Pourtant, les enfants sont souvent mal équipés pour dormir. Oreillers désuets, couvertures inadéquates et matelas peu confortables sont souvent au rendez-vous. Bien qu’on puisse comprendre la réticence des parents à dépenser beaucoup de sous pour du matériel qu’ils devront de toute façon changer à l’adolescence, il y a des moyens d’investir dans le sommeil des enfants sans se ruiner. Voici quelques pistes de réflexion.

Dans notre société moderne, on est souvent prêt à dépenser sans compter pour un téléviseur ou un ordinateur qu’on utilise quelques heures par jour, mais on hésite avant d’investir dans un matelas de qualité sur lequel on passe 8 heures quotidiennement. La logique en prend un coup, non? Évidemment, on peut comprendre qu’en dormant, on ne ressent pas les désagrément d’un mauvais matelas. Mais encore faut-il arriver à trouver le sommeil… Pour les enfants, c’est encore pire, car s’ils ont un sommeil de mauvaise qualité, leur apprentissage sera affecté. Si les enfants s’endorment normalement beaucoup plus facilement que les adultes, ils sont beaucoup plus affectés par une mauvaise nuit.

Vous devriez prioriser l’oreiller. Non seulement un oreiller de mauvaise qualité peut affecter le sommeil, mais il peut également entraîner des maux au niveau du cou. Vous pouvez vous procurer un oreiller pour enfant de qualité supérieur pour une cinquantaine de dollars environ, et certains oreillers en écales de sarrasin peuvent durer jusqu’à 10 ans.

Pour le matelas, il n’est pas nécessaire de payer le maximum pour un lit simple qui sera désuet dans quelques années. Un bon matelas ferme en bonne condition est sans doute l’option idéale pour un bon rapport qualité/prix.

Au niveau des couvertures, il est préférable d’avoir des draps adéquats pour la saison. Si l’enfant a trop chaud, son sommeil sera moins récupérateur. S’il a trop froid, c’est pas mieux! Le plus important, c’est la propreté des draps et le confort.

Faites votre budget et analyser les installations de vos enfants. Est-il venu le temps d’investir quelques centaines de dollars pour que votre enfant soit bien reposer et tire le maximum de son apprentissage? La question mérite certainement d’être posée.

Source