Achat d’une maison familiale : Faire une offre d’achat

La saison du magasinage de maison et des déménagements s’amorcent prochainement, et vous serez plusieurs à chercher le domicile familial parfait dans les prochains mois. Le moment est donc bien choisi pour vous présenter un petit guide sur les incontournables lors de l’achat d’une nouvelle maison. Des petits trucs qui pourraient vous faire économiser beaucoup de temps et d’argent à une époque où les agents immobiliers sont optionnels et où vous devrez souvent presque tout faire par vous-même!

 L’offre d’achat : N’oubliez pas les détails importants

Le but de ce guide n’est pas de vous aider dans le magasinage de votre maison. Vos préférences en matière de design de maison, de quartier, et de budget détermineront votre choix final. Une fois que vous aurez fixé votre choix, vous devrez faire une offre d’achat. S’il s’agit d’une première pour vous sans l’aide d’un agent, vous pourriez faire quelques erreurs coûteuses. Voici un document d’offre d’achat officiel de DuProprio. Voici les points les plus importants à ne pas négliger lorsque viendra le temps de le compléter :

Les conditions

Assurez-vous de bien remplir la portion « conditions » de votre offre d’achat. Par exemple, n’oubliez pas de mettre la vente conditionnelle à l’inspection. Même si la maison que vous achetez est presque neuve, il est préférable d’investir pour l’inspection (entre 400$ et 800$). Cela vous protège en cas de vice caché et de problèmes importants. Dans le cas d’une inspection négative, vous pourrez soit vous retirer complètement du processus d’achat, ou encore renégocier le prix de vente en fonction des problèmes décelés.

De plus, si vous n’avez pas une préautorisation d’emprunt de la part d’un courtier hypothécaire ou d’une institution financière, vous devez mettre en condition l’approbation de crédit, sans quoi le propriétaire de la demeure pourrait vous poursuivre si vous n’obtenez pas les fonds pour le payer. Évidemment, la meilleure façon d’éviter un tel scénario est de demander une préapprobation. Vous serez en plus priorisé si le propriétaire reçoit plusieurs offres de la même valeur en même temps.

Bien que les conditions soient parfois décourageantes pour le vendeur, il devra faire avec. Ne risquez surtout pas de vous mettre dans l’eau chaude simplement pour offrir quelque chose de plus attrayant.

La négociation

Dans un monde idéal, le vendeur accepterait à coup sûr votre offre initiale. Toutefois, vous constaterez que c’est très rarement le cas dans le monde réel! Le propriétaire vous reviendra fort probablement avec une contre-offre. C’est pourquoi il est préférable de commencer, comme dans tous les types de négociations, avec une offre plus basse que ce que vous souhaitez payer au final. Par contre, n’y allez pas d’une offre insultante non plus. Règle générale, vous ne devriez pas offrir plus bas que 90% de la valeur demandée par le vendeur, sauf bien sûr si des problèmes majeurs sont remarquables. Idéalement, justifiez votre offre par des travaux qui seront à effectuer, par exemple la réfection de la toiture qui approche, la remise en forme du terrain, etc. Quand vous serez prêt d’une entente avec le vendeur, l’idéal est de vous rencontrer en personne pour en finir.

Les inclusions

N’oubliez pas d’inclure dans votre offre d’achat ce que vous souhaitez qui soit inclut dans le prix de vente. Par exemple, le lave-vaisselle est souvent inclus dans la vente puisque les gens n’aiment pas déménager ce type d’électro. Il est important de le préciser dans l’offre. Cela vous protège au moment de prendre possession.

L’offre d’achat : Un document légal à prendre au sérieux

N’oubliez surtout pas que l’offre d’achat représente un document légal à prendre très au sérieux. Si vous n’êtes pas certain de ce que vous faites, n’hésitez pas à avoir recours à de l’aide extérieur, ne serait-ce que pour réviser le document avant de le remettre au vendeur. Même si la plupart des vendeurs seront relativement souples et accepteront une modification tardive à une offre d’achat, il est préférable de ne rien oublier.